Pas dormir, surtout ne pas dormir. Un mois pour préparer mon bac de Français. Pas assez bossé. Quantité de travail effrayante. Surtout garder son sang-froid. Besoin de m’isoler, de prendre la distance, de m’éloigner de la terre pour ne pas trop flipper. Benjamin Sanchis et sa cohorte de supporters m’ont piqué la place avec le sourire chez Marco Bouvant.

teahupoo wipe-out Paul-César DistinguinPuissé-je rester libre et garder ma raison "Robert Desnos"

Sa maison est pleine à craquer. Pas mal de bordel. Marco n’est pas loin de péter les plombs. Le calme reviendra avec le départ de la horde et l’arrivée d’un Italien très sympa. Café italien, pates al dente, service au lit…, Marco est aux anges !

Polynésie - Paul-césar DistinguinNous, très contents d’être logés chez la famille Riou, Marika et Georges adorables. Calme et volupté. Coincé dans la cabane en haut de l’arbre, il faut que je sois efficace.

Mon père voudrait me brancher jour et nuit sur France Culture pour écouter les émissions en relation avec le bac. S’il n’est pas à coté de moi, j’aurai plutôt tendance à dormir… Toutes les deux minutes, il me réveille pour demander si j’ai compris et comment je vois les choses…

Heureusement qu’il y a des vagues. Lorsqu’il s’échappe j’ai enfin la paix. Quand il revient après 2/3 heures de surf et une heure de rame pour aller-retour sur le spot, il est plus calme.

Moins de surf pour moi, mais après les sessions intenses d’Australie ce n’est pas plus mal. Je limite donc mes sessions dans le temps en fonction des vagues. Pas mal de grosses sessions à Teahupoo mais j’ai quelques difficultés à me concentrer après 5 à 6 heures de français par jour. Peu de sessions en ce mois de juin, mais quelques bonnes vagues.

Mon père a réussi quelques belles images en allant filmer sur le reef de Vairao. Quelle expédition !!! 35 minutes de Kayac, valise étanche, pied suffisamment costaud pour ne pas trop bouger lorsque les grosses séries recouvrent le reef, ancre pour éviter que l’embarcation dégage. Crocs aux pieds, de l’eau aux genoux sous un soleil cuisant.

Surf Paul-César Distinguin à Vairao en PolynésieSucre d'orge sur le spot de Teavaiti après 35 mn de rameNotre premier round avant un retour bien mérité en France s’achève sur un bilan plutôt positif.

Au niveau scolaire, je prends à ma grande surprise un 18 à l’écrit du bac de Français sur une texte d'un grand poète résistant Robert Desnos considéré comme le prophète du surréalisme ainsi qu'un petit 12 à l’oral à propos du roman chez Maupassant. Egalement obtenu un 18 à l’épreuve de TPE. Quelques points d’avance dans le cornet pour le bac S l’année prochaine. Ce ne sera pas de trop car j’ai malgré tout accumulé pas mal de retard dans le domaine scientifique.

Deux heures de souffrance pour jour au programme pour cet été. Coté vagues, je termine 3ième à la finale mondiale des moins de 16 ans au Bells …une bien meilleure maitrise des tubes et quelques nouveaux pas de danse notamment l’Air Reverse Backside.

Voilà donc un petit clip de notre épopée polynésienne Tout baigne donc sous le soleil.

A bientôt On the Road

Paul-Cesar Distinguin

Pro surfer

"There was nowhere to go but everywhere, so just keep rolling under the stars" Jack Kerouac

 

CONTACTS


: Plage Nord - spot de la Gravière
Captcha
  Mail is not sent.   Your email has been sent.

Ne manquez pas les news de Paul-César Distinguin