Air Reverse Backside Paul-césar Distinguin AustraliaA l’issue de la compétition on a plié les gaules. 12 heures pour remonter sur Sydney. Arrêt pipi surf à Bondi Beach à 4 dollars l’heure de parking au milieu d’une nuée de chinois et d’une purée de mutants. Une excellente vague à pirouettes, à cacahouètes et à « tricks ». Trop de monde, trop de ville.

 Direction le « slab » de Dee Why qui pète sur la piscine. Vagues massives, impressionnantes. Les locaux sortent leurs « coucougnettes » en s’amusant à partir le plus au pic. Cela faisait longtemps qu’il n’y avait pas eu un swell aussi solide. Pas vraiment scoré.

 Dee Why Paul-César Distinguin AustraliaDee Why en chaleur - Samsung

On dégage 400 km plus au nord, direction Scotts Head, le jardin d’enfance de Peter Cook devenu le chef du gang d’Hourtin Plage. Une jolie petite droite déferle le long des rochers. Pas assez gros pour le spot. On remonte encore 300 km et on pose nos valises à Yamba. La mythique vague d’Angourie, un peu « sharky » déroule superbement dans un cadre sublime.

Des droites à gogo sans trop de monde à l’eau et les gens sont cool. Mon père me montre l’idole des vieux, Nat Young le fameux, qui frise la soixantaine et chope les bombes. Moi je connaissais surtout Nat Young le jeune américain albinos qui envoie la purée.

La houle baisse, on file à Broken Head au sud de Byron Bay. De succulents swells se succèdent balayant la côte de rafales de vagues entre un mètre et un bon deux mètres.

 

 

 

 Décor du début des années 60. Quelques spécimens sortis d’un film de James Dean « cruise »au volant de leur relique Chrysler Modèle Humber à chasser les vagues et les petites. Rockabilly coiffure. Gomina dans les cheveux, moustaches effilées et lunettes Ray-Ban.

Surf Culture Australia

 

 

Le poste autoradio crache un mélange de country musique et de rock’n'roll pendant que ces gonzes parfaits enfilent leur combinaison néoprène vintage avant de prendre leurs « longboards no leash », fixés à l’aide de lanières de pneu sur la galerie de leur rutilante voiture. Application et sérieux à rester immergé dans leur monde. Enorme !!!

 

Des vagues magnifiques, dignes d’Hossegor, déferlent en pic tout le long de la plage de sable. Surfer enfin des beach breaks. Quel plaisir !!!

Petite escapade à Lennox Head. Jolies vagues, pas évidentes à surfer. A chaque fois, un gonze plus à l’intérieur me frôle les moustaches. Pas kapo mais pas content de ma session. Depuis deux mois, deux sessions de surf par jour non stop. Mon corps fatigue et ne m’écoute plus.

 

 

 

Allez on s’envoie un petit dernier à Snapper Rocks pour une croustillante session et retour en Polynésie pour préparer le bac de français

Paulcz'art

Paul-Cesar Distinguin

Pro surfer

"There was nowhere to go but everywhere, so just keep rolling under the stars" Jack Kerouac

 

CONTACTS


: Plage Nord - spot de la Gravière
Captcha
  Mail is not sent.   Your email has been sent.

Ne manquez pas les news de Paul-César Distinguin