Le Alley-oop est une manœuvre qui se réalise face à la vague. Il s’agit d’effectuer une rotation de la planche dans l’air (avec un centre de rotation situé dans le prolongement des orteils et non pas dans le prolongement des talons).En fait c’est une boucle tournée dans l’air. A l’origine, le terme « Alley-opp » vient du français « allez hop » utilisé dans le cirque. Repris par les basketteurs pour faire le show, le Alley-oop en basket consiste reprendre une passe en vol pour mettre le ballon directement dans le panier. Par la suite, skateurs, snowboardeurs et surfeurs ont détourné ce terme en se l’appropriant à leur sauce. Pan sur le bec de Paul-César et de son jovial entraineur Didier Piter qui ne manquent pas de me reprendre à chaque fois que j’utilise le terme « allez hop » plutôt que le très branché « Alley-oop ». Question de culture !!! Bref, la priorité est de trouver la bonne trajectoire où il s’agit de maintenir une pression sur les appuis tout en privilégiant la vitesse. Le danger est de vouloir tourner trop tôt par une action dynamique des appuis. Ici, la rotation est vraiment engagée par une mise en tension du haut du corps, bras écartés, sans réelle action des appuis. Pour faciliter la rotation, il est important au dernier moment (juste avant le décollage) de bien verticaliser la planche en maintenant les bras bien écartés. La qualité d’un Alley-opp s’évalue à la fois sur la hauteur de l’envol mais également par une réception qui doit se situer le plus loin possible du point de décollage. Enfin, les juges noteront également la qualité de la rotation (180° ou 360°) et de la réception. A vous d'apprécier la séquence proposée ici par Paul-César en ce bel été 2010.

Francis Distinguin

A surfer !!! What is that ?

CONTACTS


: Plage Nord - spot de la Gravière
Captcha
  Mail is not sent.   Your email has been sent.

Ne manquez pas les news de Paul-César Distinguin