Pour les rubipèdes avertis le « Pick and go » est une technique où il s’agit pour les avants de prendre la balle et de rentrer dans le pack au raz du regroupement. Cette manœuvre exige de s’engager également au raz du déferlement. 

Voilà une petite séquence de Paul-César en janvier 2011 sur le spot de Papenoo à Tahiti.

Paul-César se prépare à un « Air », les bras sont assez bas afin de garder un potentiel d’énergie lorsqu’il va décoller. Le bras gauche est légèrement plus haut que le bras droit car il joue un rôle essentiel à la rotation. Les jambes sont relativement tendues pour rechercher l’appui sur l’eau.

Un appui fort sur le pied arrière va permettre un "pop" en sens inverse de la force engagée indispensable pour replacer la planche dans la pente et éviter de sortir de la vague. L’énergie pour réaliser une rotation rapide est emmagasinée avant le décollage mais s’exprime pleinement en l’air.

Le bras droit plonge verticalement vers le bas et constitue le centre de rotation de la manœuvre.

Le bras gauche très dynamique accélère la rotation du buste. A ce moment le pied avant n’est plus du tout en contact avec la planche.

Mais dès l’instant où la planche va piquer par le nez, Paul-César va retrouver son appui sur le pied avant et terminer sa rotation avec le pied arrière.

Ensuite, il faut stabiliser l’affaire en sortant tranquillement de la zone blanche sachant que la planche glisse, les dérives en avant.

Enfantin, une fois en zone « secure », la dernière formalité consiste à replacer sa planche dans le bon sens.

 

 

Paul-César : « J’ai juste pensé à décoller et engager une rotation du buste vers le bas ; ensuite je me suis ajusté avec la vague »

Francis Distinguin

A surfer !!! What is that ?

CONTACTS


: Plage Nord - spot de la Gravière
Captcha
  Mail is not sent.   Your email has been sent.

Ne manquez pas les news de Paul-César Distinguin